Schneider Electric dévoile son tableau moyenne tension du futur sans SF6 et digital

10/06/2019
Schneider Electric, le leader de la transformation numérique de la gestion de l’énergie et des automatismes, a dévoilé la nouvelle technologie de son tableau moyenne tension à l’occasion du CIRED 2019, congrès international des réseaux électriques de distribution.

  • La nouvelle technologie sans gaz SF6 est une véritable rupture pour le développement durable, la santé et la sécurité
  • Les fonctions digitales permettent la gestion des données avancées dans les applications de distribution publique et privées
  • Les nouveaux appareillages primaire et secondaire sont à l’isolement dans l’air et à coupure avec ampoule à vide
Ces nouveaux appareillages sont isolés dans l’air à la place du gaz SF6 et sont équipés de capteurs communicants permettant une gestion des données avancée pour effectuer de la maintenance préventive et la gestion du parc installé.

Les nouvelles offres sont conçues sur la base des trois gammes de produits Moyenne tension les plus renommées de Schneider Electric : SM6, RM6 et GHA.

L'entreprise a ainsi présenté une technologie innovante d’interrupteur à coupure dans le vide associée à l'isolement dans l’air. Cette association permet de remplacer le gaz SF6, tout en garantissant une faible empreinte écologique et un coût compétitif.

L’air est le meilleur gaz

« Chez Schneider Electric, nous sommes convaincus que le meilleur des gaz est l’air pur », explique Frédéric Godemel, Vice-président exécutif de la division Power Systems qui gère la moyenne tension. « Je suis très fier de présenter le tableau sans SF6, qui incarne la technologie de demain.

Nous avons développé ces nouveaux produits car ils représentent une avancée majeure en matière de développement durable. De plus, ils nous permettent d'établir un nouvel état de l’art pour la sécurité et la santé des personnes tout en fournissant ses fonctions avancées de gestion de données numériques. Il s’agit d’une alternative idéale aux solutions actuelles. »

L’entreprise a engagé des discussions avec les principaux acteurs du marché de distribution publique et privé (tel que E.ON en Suède) afin de réaliser des pilotes de ces nouveaux appareillages à isolement dans l’air.

Schneider Electric a souligné que cette nouvelle technologie sans SF6 permet de concevoir des appareillages à coût compétitif qui favorisera une adoption généralisée sur les réseaux électriques.

L’entreprise a également mis l’accent sur les avantages des nombreuses technologies numériques qui peuvent être intégrées à ces nouveaux tableaux. Par exemple, des capteurs de surveillance de l’état du tableau, associés à des algorithmes avancés, tels que ceux proposés par la plate-forme EcoStruxurede Schneider Electric, permettent une optimisation de la maintenance préventive et de la gestion du parc installé.

www.se.com