Croissance continue pour l'Ethernet industriel et le sans-fil, et première année de déclin pour les bus de terrain en termes de nouveaux noeuds : l'état des lieux du marché des réseaux industriels en 2019 par HMS

13/05/2019
De plus en plus d'équipements industriels sont connectés à des réseaux. En 2019, le nombre de nouveaux noeuds connectés devrait augmenter de 10 %. L'Ethernet industriel et le sans-fil poursuivent leur croissance rapide, mais 2019 marque aussi la première année du déclin des bus de terrain. Telles sont les principales conclusions de l'étude annuelle du marché des réseaux industriels conduite par HMS Networks. L'Ethernet industriel représente désormais 59 % des nouveaux noeuds installés (contre 52 % l'année dernière), tandis que les bus de terrain représentent 35 % (42 % l'année dernière). EtherNet/IP est toujours la norme réseau la plus souvent utilisée dans les installations avec 15 %, mais PROFINET se rapproche (14 %). Les technologies sans fil continuent de se développer fortement et se maintiennent avec 6 % du marché.


Croissance continue de l'Ethernet industriel

L'année dernière, les conclusions de HMS révélaient que l'Ethernet industriel avait dépassé pour la première fois les bus de terrain classiques ; une tendance qui se poursuit en 2019. Avec un taux de croissance stable de 20 % (22 % l'année dernière), l'Ethernet industriel représente désormais 59 % du marché mondial (contre 52 % l'année dernière). EtherNet/IP est la première norme réseau Ethernet industriel avec 15 % du marché, mais PROFINET a presque comblé son retard et représente désormais 14 %. Viennent ensuite EtherCAT (7 %), Ethernet POWERLINK (5 %) et Modbus-TCP (4 %). Toutes ces normes affichent une croissance stable.

Le recul des bus de terrain

Pour la toute première fois, la part des bus de terrain décline, avec une baisse de 5 % (contre une croissance de 6 % l'année dernière). Ils représentent désormais 35 % des nouveaux noeuds installés. Au sein de cette technologie, la norme dominante demeure PROFIBUS avec 10 % du marché mondial, suivie de CC-Link (6 %) et Modbus-RTU (5 %).

Analyse de la croissance de l'Ethernet industriel et du déclin des bus de terrain

« La transition vers l'Ethernet industriel se poursuit, nourrie par le besoin de performances élevées et d'intégration entre les installations industrielles et les systèmes informatiques/applications IIoT », déclare Anders Hansson, directeur marketing de HMS. « Pour la première fois, les bus de terrain classiques déclinent en termes de nouveaux noeuds installés. Concernant l'Ethernet industriel, on constate une croissance notable de plusieurs normes : celles bien connues comme Ethernet/IP, PROFINET, EtherCAT, POWERLINK et Modbus-TCP, mais aussi celles regroupées sous la catégorie ´Ethernet - autres´. Ce paysage fragmenté de l'Ethernet industriel est intéressant. Il prouve qu'aucune norme de cette technologie ne s'est réellement imposée par rapport aux autres, contrairement aux prévisions des années 90, lors de la première évolution de ces réseaux. Tout comme les bus de terrain, les différentes normes Ethernet remplissent différents objectifs, selon l'application industrielle concernée. »

L'élan continu des solutions sans fil

Les technologies sans fil continuent elles aussi de progresser avec 30 % (contre 32 % l'année dernière). Elles représentent 6 % du marché total (même chiffre que l'année dernière). Au sein du sans-fil, WLAN est la technologie la plus répandue, suivie du Bluetooth. « Le sans-fil est de plus en plus utilisé par les constructeurs de machines pour réaliser d'innovantes architectures d'automatisation. Les utilisateurs peuvent ainsi minimiser le câblage et créer des solutions de connectivité et de commande », détaille Anders Hansson. « On constate également une hausse partout dans le monde des activités liées aux technologies cellulaires (par exemple les réseaux LTE/5G privés) pour le développement de systèmes de production intelligents et flexibles. »

Différences régionales en termes de réseaux

En Europe et au Moyen-Orient, EtherNet/IP et PROFINET dominent et PROFIBUS est toujours assez présent. Les autres réseaux courants sont EtherCAT et Ethernet POWERLINK. Le marché américain est dominé par les réseaux CIP, avec une forte tendance à l'adoption d'EtherNet/IP. EtherCAT continue de gagner du terrain. En Asie, aucune norme ne domine clairement le marché, mais PROFINET, EtherNet/IP, PROFIBUS, EtherCAT, Modbus et CC-Link sont très répandus. La version Ethernet de cette dernière, CC-Link IE Field, connaît un certain succès.

 





Anders Hansson, directeur marketing de HMS Industrial Networks



Champ d'application :

L'étude inclut les estimations de HMS pour 2019, qui reposent sur le nombre de nouveaux noeuds installés en 2018 dans le secteur de l'automatisation industrielle. Un noeud signifie une machine ou un équipement connecté à un réseau industriel. Les chiffres indiqués reflètent le point de vue général de HMS, qui tient compte des éclairages de ses homologues du secteur, de ses propres statistiques de vente et de la perception globale du marché.