La cellule robotique reposant sur l'intelligence artificielle voit en 3D avec 2 caméras Ensenso

08/06/2018
Neocortex Bin Picking est rapide, flexible et capable d'auto-apprentissage

Intégrez un robot à six axes avec un dispositif de préhension multifonction, une plateforme logicielle modulaire pour l'intelligence artificielle (Neocortex®) et des caméras 3D stéréo Ensenso. Voici les composants principaux des nouvelles cellules robotiques Goods to Robot (G2R) Neocortex® de l'entreprise de logiciels et de l'intégrateur américain Universal Logic.

Les cellules sont disponibles en différentes versions en fonction des besoins et permettent de traiter automatiquement les biens de consommation. Les robots saisissent dans des conteneurs, des boîtes de transport, sur des convoyeurs ou des palettes les éléments les plus variés et les disposent dans des cartons, sachets ou dispositifs mécaniques. Les cellules G2R Neocortex sont capables de lire des codes-barres, d'identifier des étiquettes ou de réaliser des mesures. Elles peuvent également être utilisées pour des produits finis ou dans la chaîne de production. Des milliers de produits différents sont traités à grande vitesse (500 à 900 cycles par heure). Ce système se révèle rentable (acheté ou loué) sur 5 ans à hauteur de 7 $ par heure avec deux équipes.

La plateforme logicielle à intelligence artificielle (IA) Neocortex se charge de la commande. Elle accentue la perception, dirige le dispositif de préhension et guide le robot. Cette intelligence artificielle confère aux cellules une flexibilité quasi humaine. Il n'est pas nécessaire de réaliser une programmation en amont ou de disposer de données CAO, le robot apprend petit à petit ses missions. Le système s'adapte aux espaces existants, conçus à l'origine pour les hommes, et est opérationnel en une journée sans grandes transformations. La dernière version, Neocortex 5.0, offre également une préparation améliorée des commandes de pièces mixtes, diverses possibilités de configuration du dispositif de préhension à doigts ainsi que l'intégration de nouveaux capteurs et commandes.

Les cellules sont dotées de caméras 3D stéréo haute résolution de la série N Ensenso de la société IDS Imaging Development Systems GmbH. Selon la problématique, 2 ou 3 caméras par cellule fournissent les informations visuelles cruciales. Jeremy Bergh, directeur des ventes d'IDS Imaging en Amérique du Nord, souligne : « IDS ne cesse de poser de nouveaux jalons en termes de résolution et de vitesse dans le domaine du traitement des images. La collaboration avec Universal permet de développer des solutions de préparation de commande de pointe ». Hob Wubbena, vice-président d'Universal Logic, déclare : « Le capteur 3D d'Ensenso offre aussi bien la précision que la vitesse nécessaires aux diverses exigences posées par nos cellules robotiques. La fiabilité des caméras 3D Ensenso nous aide à préserver à long terme la satisfaction de notre clientèle ».

Les caméras 3D Ensenso fonctionnent selon la méthode « Projected Texture Stereo Vision ». Chaque modèle utilise chacun des deux capteurs CMOS de même qu’un projecteur, qui projette des structures de soutien sur l’objet à acquérir. Les caméras sont disponibles avec une interface USB ou GigE et sont conçues pour des distances de travail maximales de 3 000 mm ainsi que des champs d'images variables. Elles capturent aussi bien des objets fixes que des objets mobiles. Selon le souhait du client, des modèles IP65/67 sont également proposés. Ils sont protégés contre les salissures, la poussière, les projections d'eau ou les détergents.

La flexibilité des cellules robotiques G2R Neocortex permet une grande diversité d'applications : du traitement des commandes du e-commerce aux trieuses en passant par la commande machine. La combinaison avec la technologie de vision 3D de la série de caméras Ensenso donne naissance à un composant efficace pour l'usine intelligente de l'industrie 4.0.
#